siglePatrimoineUnescoLe girouet implanté devant la salle associative signale l’appartenance de la commune aux 160 villes et villages du Val de Loire au patrimoine mondial.

A l’époque glorieuse de la marine de Loire, il constituait à la fois un instrument de navigation et un élément d’identification décoratif.

Le batelier, tributaire du vent, était fier de sa girouette, fixée au sommet du mât de son bateau. Peinte, taillée au couteau dans une planche de bois à la veillée, elle était soulignée d’une longue bannière de couleur vive propre à chaque maître d’équipage. Réalisée dans des matériaux nobles (ardoise, pierre naturelle) et contemporain (inox), selon un design plus moderne, il permet aujourd’hui de faire vivre ces références ligériennes en les adaptant à la vie actuelle.

Avec la réalisation d’un symbole spécifique sur la plaque centrale de la girouette et la gravure de son nom sur le socle d’ardoise, chaque commune valorise son identité propre au sein de ce territoire que l’UNESCO a distingué.

Ce site – le plus grand de France – inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Humanité depuis le 30 novembre  2000 au titre des paysages culturels vivants avec ses 280 kilomètres en continu le long de la Loire entre Sully sur Loire (Loiret) et Chalonnes sur Loire (Maine et Loire) intègre le fleuve, ses rives et les éléments du patrimoine culturel qui s’y trouvent. Le girouet a été intégralement financé par la région CENTRE.